Vous êtes ici > accueil > Développement durable > Architecture solaire > Ecomaison à Grande Synthe

Ecomaison à Grande Synthe

Mis à jour le 14/12/2012

La Ville de Grande-Synthe a fait l'acquisition d'un prototype d'habitat à très haute performance énergétique conçu par l'architecte anglais Bill Dunster et l'équipe de ZEDfactory.

Réglementation thermique : explications détaillées et Conception d'une maison bioclimatique, 24 questions à se poser

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

La maison bioclimatique conçue à Grande-Synthe dans le Nord, fait figure de vitrine pour la politique volontariste de la ville en faveur du développement durable et comme laboratoire pour le futur écoquartier. Elle est visitée par le grand public et les scolaires sur demande.

La façade Sud, montrant l'espace solaire vitré devant les pièces d'habitation principales. L'amorce du capteur de vent est visible sur le toit.


Enveloppe hermétique sur-isolée

L'écomaison est d'abord une maison bioclimatique orientée au Sud pour favoriser les apports solaires. 

La structure poteau-poutre en bois est secondée par une ossature plus légère créant un espace pour 300 mm d'isolation thermique. L'ensemble du bâtiment est ensuite entouré d'une membrane "respirante" qui permet à la maison d'être étanche à l'air tout en laissant transiter l'humidité, pour une bonne régulation hygrométrique.

Schéma de la construction d'après la brochure de présentation


Captage de l'énergie solaire

Le toit orienté au Sud est équipé de capteurs thermiques constitués de tubes sous vides pour l'eau chaude sanitaire, et 25 m² de panneaux photovoltaïques pour la production d'électricité. 


Espace solaire

L'espace solaire est une serre sur deux niveaux en façade Sud, non-chauffé. Il apporte de la lumière naturelle et un gain de chaleur en hiver, tout en protégeant le reste de la maison des variations de température excessives pendant la journée et suivant les saisons. 


Protection solaire

Les ouvertures entre l'espace solaire et la maison chauffée servent à optimiser le confort thermique. En cas de forte chaleur, des stores servent de protection solaire, et l'espace solaire peut être ventilé indépendamment ou à travers la maison.  


Ventilation

Une ouverture avec une grille de ventilation sécurisée permet une ventilation permanente quand c'est utile pendant la nuit ou en cas d'absence.

  • 1. Les ouvrants entre la maison chauffée et l'espace solaire.
  • 2. L'éclairage naturel en second jour.
  • 3. La grille de ventilation sécurisée.



Masse thermique de la construction bioclimatique

La construction intérieure est réalisée avec des matériaux lourds pour assurer une masse thermique capable de réguler la température de la maison :

Le plancher du rez-de-chaussée est en pierre naturelle posée sur une vide sanitaire isolée.
Les plafonds du rez-de-chaussée et de l'étage sont constitués de voûtains en terre cuite posés à sec sur une structure bois.
Certaines parois extérieures ont un revêtement intérieur en panneaux de béton moulé.

Ces matériaux lourds à l'intérieur de l'enveloppe isolée de la maison représentent une masse de 21 tonnes à forte capacité d'absorption thermique. En hiver, cette masse thermique absorbe la chaleur des apports solaires pendant la journée, pour la restituer pendant la nuit. Et pendant les fortes chaleurs en été, elle permet de maintenir une certaine fraîcheur dans la maison.





Revêtement en pierre naturelle, béton moulé et terre cuite


Chauffage d'appoint

Un poêle/chaudière à granulés de bois situé dans le séjour sert de chauffage centralisé et d'appoint pour le chauffe-eau solaire en hiver. En été, une résistance électrique sert d'appoint du chauffe-eau en cas de besoin.


Ventilation naturelle à récupération de chaleur 

Le système de ventilation naturelle à récupération de chaleur est une première pour une maison en France. Le principe est simple mais sa mise en oeuvre a demandé plusieurs années de recherche et de développent par l'équipe de ZEDfactory en Angleterre.

Capteur de vent sur le toit et la schéma de fonctionnement

La ventilation naturelle fonctionne grâce à un capteur de vent ("wind Cowl" en anglais) posé sur le toit, qui s'oriente comme un girouette. L'entrée du capteur est toujours face à la pression du vent et la bouche d'extraction est placée de l'autre coté afin de bénéficier de la dépression provoquée par le passage de l'air.

En pratique, ce système passif aspire l'air frais et rejette l'air vicié à travers les bouches de ventilation dans chaque pièce. 

L'air chaud sortant réchauffe l'air frais entrant grâce à un échangeur de chaleur situé sous le capteur de vent. Ce système permet de récupérer 70% de la chaleur de la maison qui aurait été perdue en ventilant normalement.




 Bouches de ventilation réglables, avec l'arrivée d'air neuf en bas et la sortie d'air vicié en haut

L'écomaison à Grande Synthe à deux capteurs de vent sur le toit, un sert à ventiler les pièces sur le coté Est et l'autre les pièces sur le coté Ouest. Ainsi les gaines de ventilation peuvent être installées avec un minimum de coudes. Cependant cette maison prototype est conçue pour faire partie d'un groupement de maisons mitoyennes et dans ce cas, le même capteur de vent pourrait servir pour ventiler les pièces à l'Est d'une maison et les pièces à l'Ouest de la maison mitoyenne.

Exemple de lotissement à haute densité d'après la brochure de présentation

Article mis à jour le 14/12/2012

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Réglementation thermique : explications détaillées

RT 2012 est la nouvelle réglementation thermique qui entre en vigueur le 1er janvier 2013. Explications en détails de la RT 2012.

Conception d'une maison bioclimatique, 24 questions à se poser

Lors de la conception et de la construction d'une maison bioclimatique, ou énergie passive, mieux vaut se poser les bonnes questions atteindre son objectif, une maison à énergie positive pourquoi pas. Nous avons recensé 24 questions à se poser,...

Rayonnement solaire selon l'orientation et région du bâti

Si le niveau d'éclairage naturel dans une maison dépend en partie des matériaux et de la conception architecturale, il est surtout lié à l'orientation de la construction.

Ecomaison à Grande Synthe

La Ville de Grande-Synthe a fait l'acquisition d'un prototype d'habitat à très haute performance énergétique conçu par l'architecte anglais Bill Dunster et l'équipe de ZEDfactory.

Pôle enfance bioclimatique à Perpignan

Le Pôle enfance Claude Simon à Perpignan a été réalisé avec des matériaux naturels. L'accès principal est couvert par un auvent photovoltaïque qui marque le parti pris environnemental dès l'entrée. L'éclairage et la ventilation naturelle sont...

Maison solaire à Perpignan

La maison solaire à Perpignan est un ancien hangar industriel converti en habitation bioclimatique adaptée au climat méditerranéen.

Maison bioclimatique en Bretagne

Confort général et stabilité thermique jour/nuit en toute saison dans cette maison bioclimatique Bretonne, par Pierre Le Ny.

Maison environnementale dans le Tarn

Programme architectural de maison bioclimatique et environnementale dans le Tarn.

Extension bioclimatique d'une maison

Réduction de la dépense énergétique alliée à un confort maîtrisé dans une construction ordinaire.