Vous êtes ici > accueil > Développement durable > Architecture solaire > Facteur solaire des fenêtres

Facteur solaire des fenêtres

Mis à jour le 14/11/2012

Le facteur solaire est la proportion de l’énergie solaire qui entre à l’intérieur d’un bâtiment comparée avec l’énergie reçue à l’extérieur d'une paroi vitrée.

La fenêtre et ses fonctions

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Idéalement, le taux d'énergie solaire passant à l'intérieur d'un bâtiment (ce que l'on appelle le facteur solaire) doit être élevé en hiver, pour que le bâtiment puisse bénéficier des apports solaires, et bas en été pour éviter les surchauffes.


Facteur solaire et coefficient K

Le Coefficient K définit la conductivité du vitrage, il doit être le plus bas possible en hiver pour réduire les déperditions thermiques.

Le rapport entre le facteur solaire et le coefficient k est différent pour chaque type de vitrage, et il faut choisir les caractéristiques thermiques et photométriques nécessaires pour assurer un niveau de confort intérieur optimal avec une consommation d’énergie minimale. En réalité, les caractéristiques idéales changent entre le jour et la nuit et suivant les saisons.
Par exemple, un vitrage réfléchissant est souvent utilisé pour éviter les surchauffes, mais il réduit l’éclairage naturel également, et il a un comportement totalement négatif en hiver, car il réduit les apports solaires sans améliorer l’isolation thermique.

Avec des volets isolants (montrés dans l'exemple du Collège d'Estagel), il devient possible de varier les flux d’énergie suivant les besoins, en passant des apports solaires maximaux à des déperditions thermiques minimales. Le Facteur Solaire peut être modifié, suivant les besoins de l’éclairage et les déperditions thermiques peuvent être largement réduites en fermant les lames pendant la nuit.
Le niveau de confort recherché est assuré en utilisant des volets isolants associés avec des vitrages et des menuiseries courantes.


Tableau comparatif des différents vitrages

Type de vitrage

Coefficient K

W/m.°C

Transparence 

%

Facteur solaire

 %

  • Verre clair

 

 

 

Simple vitrage, 4 mm

6.0

88

83

Double vitrage à lame d'air
(4-12-4)

3.0

80

76

Double vitrage avec traitement de surface "low E" à lame d'Argon
(4-12-4)

1.5

77

65

Triple vitrage à lame d'air
(4-12-4-12-4)

2.0

72

67

Triple vitrage avec traitement de surface "low E" à lame d'Argon

1.2

70

60

Double vitrage à vide avec traitement de surface "low E"
(4-12-4)

0.5

77

65

  • Verre réfléchisant

 

 

 

Double vitrage moyennement réfléchissant avec traitement de surface "low E"
(6-12-6)

1.6

29

39

Double vitrage, Bronze avec traitement de surface "low E"
(6-12-6)

1.6

9

13

Article mis à jour le 14/11/2012

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email