Vous êtes ici > accueil > Développement durable > Energie solaire > Consommation d'énergie des logements

Consommation d'énergie des logements

Mis à jour le 17/10/2013

L'unité utilisée pour caractériser la consommation d'énergie dans un logement est le kWh par mètre carré par an. La consommation d'énergie des logements est très variable en fonction de l'architecture, des matériaux utilisés et des habitudes comportementales des personnes utilisant ledit bâtiment.

Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Par exemple: si la consommation globale pour le chauffage, la cuisson, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage et les équipements électriques est de 12.000 kWh/an dans un logement de 100 m2, on dit que la performance énergétique du logement est de 120 kWh/m2.an (12000/100). Cette valeur de consommation peut être liée à une échelle d'efficacité énergétique, comme pour les équipements ménagers.


Problématique de consommation d'énergie des logements

En France, la performance énergétique moyenne dépasse 200 kWh/m2.an, avec de fortes variations suivant le type de logement (appartement, maison individuelle, HLM), la date de la construction et la zone climatique. Les logements récents construits suivant les règles en vigueur (absence de ponts thermique, ventilation maîtrisée, équipements performants, ...) consomment beaucoup moins que la moyenne du parc, qui est essentiellement ancien. La nouvelle réglementation thermique RT2012 fixe la consommations d'énergie primaire (chauffage, eau chaude, éclairage, climatisation, ventilation) à 50 kWh/m²/an en moyenne.

 

Consommation énergétique des logements anciens et récents

Le schéma de la consommation d'énergie, ci-dessous, montre les très fortes variations dans la performance énergétique des logements "anciens" par rapport aux logements "actuels". Cependant, malgré le renforcement de l'isolation thermique et l'efficacité des équipements de chauffage, la consommation d'énergie globale ne cesse d'augmenter. Les raisons principales sont l'augmentation de la surface des logements par rapport au nombre d'occupants et une amélioration générale du confort.

 

 
 Schéma montrant la consommation d'énergie selon la date de construction et les choix écologiques


Par ailleurs, le schéma montre comment la consommation d'énergie est partagée entre les différents postes.

 


A. Le chauffage (en rouge)

La consommation d'énergie pour le chauffage d'un logement ancien est facilement divisée par 2 grâce à l'isolation thermique, l'utilisation de menuiseries et de vitrages performants, ainsi que l'installation d'équipements de chauffage moderne. Le chauffage représente 87% de la consommation d'énergie globale dans les logements anciens et seulement 30% dans les logements les plus performants.


B. L'électricité spécifique (Éclairage et équipement électrique : en jaune)

La consommation a tendance à augmenter dans tous les logements à cause de l'accroissement du nombre des équipements ménagers et de loisirs.


C. La cuisson (en vert)

La consommation d'énergie pour la cuisine reste inchangée. Mais, ce poste marginal dans les logements anciens prend beaucoup plus d'importance quand la consommation baisse par ailleurs.


D. L'eau chaude sanitaire (en bleu)

La consommation d'énergie pour produire de l'eau chaude est en légère augmentation, car le niveau de confort recherché dans les logements actuels est supérieur aux conditions acceptées dans le passé. Dans les logements anciens, ce poste ne représente que 6% de la consommation d'énergie globale, mais avec la réduction des besoins de chauffage, le poste "production d'eau chaude sanitaire" représente près de 30% de la consommation d'énergie dans un logement moderne.

D'après l'Observatoire de l'énergie - Consommation énergétique moyenne par usage, en 1998 :  Chauffage 68%, Eau chaude sanitaire 15%, Cuisson 5%, Électricité spécifique 12%. - Consommation finale d'énergie du résidentiel tertiaire par source, en 2001 : Combustibles fossiles 55%, Électricité 32%, Renouvelables 13%

 

Article mis à jour le 17/10/2013

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés