Vous êtes ici > accueil > Développement durable > Energie solaire > Solaire et performance énergétique

Solaire et performance énergétique

Mis à jour le 16/10/2013

Comment améliorer la performance énergétique des nouvelles constructions, et jusqu'où l'énergie solaire peut-elle y contribuer ?

Consommation d'énergie des logements et Energie positive

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Deux conceptions pour un même objectif, le solaire passif et le solaire actif. Ces deux conceptions ainsi que leurs applications sont traitées en détail par ailleurs sur OutilsSolaires.

Solaire passif

L'application des normes de construction en vigueur (RT 2005) peut réduire la consommation d'énergie de moitié par rapport aux logements anciens. Les besoins de chauffage peuvent être réduits encore par moitié en appliquant les règles simples de la conception architecturale bioclimatique :

  • orientation vers le soleil, avec des ouvertures conçues pour faciliter le captage solaire passif en hiver et la protection solaire en été;
  • utilisation de matériaux adaptés au stockage et à la restitution de la chaleur suivant les besoins;

Solaire actif

Afin d'aller encore plus loin dans la recherche des économies d'énergie, il faut devenir producteur :


A. D'eau chaude sanitaire

La consommation d'énergie moyenne liée à la production d'eau chaude = 855 kWh/personne.an, soit 25 kWh/m².an (moyenne pour la France ramené au m² habitable). Un chauffe-eau solaire individuel ou collectif peut fournir de 50 à 90% de ces besoins. L'économie moyenne est de 15 kWh/m².an.


B. De chauffage

Quand les besoins de chauffage deviennent très restreints (grâce à la conception bioclimatique), un système de chauffage solaire actif, par plancher chauffant ou autre technique à basse température, peut avoir un effet important sur la consommation d'énergie.


C. Electricité spécifique

L'intégration d'un système photovoltaïque dans l'enveloppe du logement peut compenser la consommation d'électricité spécifique (au moins partiellement). 


A noter

Grâce à la production solaire et un peu de bois pour l'appoint de chauffage, on pourrait être virtuellement autonome en énergie. Cependant, afin de construire un logement réellement écologique, il faut également tenir compte de la consommation inconsidérée de l'eau et surtout les besoins de transport.

Cela nous emmène à reconsidérer l'urbanisme et l'aménagement du territoire.

Article mis à jour le 16/10/2013

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés