Vous êtes ici > accueil > Développement durable > Energies renouvelables > Chaudières bois et granulés

Chaudières bois et granulés

Mis à jour le 27/04/2013

Le chauffage au bois est bien connu partout en Europe. Mais les techniques de combustion et la préparation moderne des combustibles ont totalement changé et aujourd'hui la qualité du confort est offerte.

Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Il est intéressant de comparer les principales caractéristiques des différentes méthodes de chauffage au bois, afin de se rendre compte de la révolution qui s'est emparée des chaudières utilisant du bois ou des granulés depuis quelques années.


Types de chaudières bois et granulés

Technique de chauffage

Rendement

Combustible

Gamme de puissance

Autonomie

Alimentation

Cheminées à foyer ouvert

< 15%

Bûches

-

2 à 3 heures

Manuelle

Inserts ou foyers fermés

30 à 70%

Bûches ou briquettes

5 à 20 kW

< 10 heures

Manuelle

Chaudières à bûches (combustion montante)

40 à 70%

Bûches ou briquettes

5 à 150 kW

< 10 heures

Manuelle

Poêles et inserts à granulés

80 à 85%

Granulés

5 à 20 kW

12 à 72 heures

Manuelle ou automatique

Chaudières à granulés

80 à 90%

Granulés

15 kW à +MW

1 jour à plusieurs mois

Manuelle ou automatique


 Comparatif des combustibles bois et fioul

Type de combustible

Pouvoir calorifique

Émissions de CO2 

Granulé de bois

4.600 à 5.000 kWh/tonne

42 gCO2/kWh utile*

Bois bûche(15 à 40% d'humidité)

3.000 à 4.000 kWh/tonne

33 à 40 gCO2/kWh utile*

Plaquette forestière(20 à 50% d'humidité)

2.200 à 3.900 kWh/tonne

33 gCO2/kWh utile*

Fioul

11.600 kWh/tonne

466 gCO2/kWh utile

* On considère d'habitude que la combustion de bois est neutre du point de vue des émissions de CO2 (à l'échelle du cycle du carbone dans le bois), les chiffres donnés réfèrent au CO2 émis par le procédé d'extraction/fabrication de la combustible.

Ce texte est disponible sous licence Creative Commons. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Chaudières bois et granulés