Vous êtes ici > accueil > Glossaire > Centrale hydroélectrique : définition

Centrale hydroélectrique : définition

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Qu'est-ce qu'une centrale hydroélectrique ? Définition.

Une centrale hydroélectrique est un ensemble industriel qui permet de transformer l'énergie naturelle de l'eau en énergie mécanique, puis en électricité.

  • Une centrale hydroélectrique de haute chute est une centrale qui utilise une chute d'eau utile de 50 m.
    Généralement cette chute est équipée de turbines Pelton.
  • Une centrale hydroélectrique de moyenne chute est une centrale qui utilise une chute d'eau utile de 5 à 100 m.
    Généralement cette chute est équipée de turbines Francis.
  • Une centrale hydroélectrique de basse chute est une centrale qui utilise une chute d'eau utile de 2 à 20 m.
    Généralement cette chute est équipée de turbines Kaplan.

Types de tubines :

  • Une turbine Pelton est une roue à augets qui tourne sur un axe. La vitesse de sortie de l'eau sur l'injecteur est fonction de l'hauteur de la chute. La vitesse périphérique de la roue est de la moitié de celle de l'eau. Cet écart crée l'énergie. L'injecteur est composé d'une buse et d'un pointeau. L'ensemble est réglable et contrôle le débit de l'eau. 
  • Le corps d'une turbine Francis à la forme d'un escargot et la roue est à aubes fixes. 
  • Une turbine Kaplan est à hélices avec des directrices et pales fixes ou orientales pour régler le débit de l'eau. La turbine tourne à une vitesse de 100 à 200 tours minute. Un multiplicateur de vitesse permet d'entraîner une génératrice d'électricité ou un alternateur.