Vous êtes ici > accueil > Glossaire > Régulation d\'un système solaire : définition

Régulation d'un système solaire : définition

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Qu'est-ce que la régulation d'un système solaire ? Définition.

La régulation d'une installation solaire est un dispositif optimisant la gestion de l'énergie solaire pour le chauffage ou pour l'eau chaude sanitaire. La régulation peut gérer à la fois l'énergie solaire et l'énergie d'appoint avec un recours prioritaire à l'énergie solaire.

Un thermostat est un appareil qui enclenche ou déclenche un dispositif quelconque lorsque la température mesurée en un certain point d'un système n'est plus comprise entre les limites qui lui ont été assignées. 

Un thermostat différentiel est un thermostat automatique (utilisé sur les systèmes de chauffage solaire) qui répond aux différences de température (entre le fluide dans les capteurs et le ballon de stockage) afin de contrôler le fonctionnement des équipements (marche ou arrêt des pompes de circulation du fluide caloporteur).

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet, contrairement à la ventilation naturelle, d'assurer une indépendance et une constance des débits quelles que soient les conditions de vent et de température. Elle garantit également le sens de circulation de l'air neuf des pièces de vie vers les pièces de service, conformément à la réglementation.

Un système "low flow" décrit la circulation du caloporteur dans un chauffe-eau solaire quand le débit du circuit primaire est diminué par le circulateur selon la différence de température entre les capteurs et le ballon de stockage. Ainsi, par temps de faible ensoleillement, le caloporteur peut atteindre une température plus élevée que celle obtenue avec les systèmes à débit constant.