Vous êtes ici > accueil > Installation de votre système solaire > Principe général du chauffe-eau solaire > Capteurs solaires sous-vide à circulation directe

Capteurs solaires sous-vide à circulation directe

Mis à jour le 12/11/2012

La technique des capteurs solaires à tubes sous-vide à circulation directe a été développée il y a une trentaine d'années, afin d'améliorer les performances d'un capteur plan.

Comment fabriquer son chauffe eau solaire pour s'amuser ? et Comment intégrer les capteurs solaires au bâtiment ?

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

La conception de ce type de capteurs solaires sous-vide, au niveau de l'absorbeur et des tuyaux de circulation du fluide caloporteur, est identique à celle d'un capteur plan, la différence étant que l'ensemble est suffisamment étroit pour être glissé à l'intérieur d'un tube en verre. L'air à l'intérieur est  ensuite évacué pour faire le vide et le tube est fermé hermétiquement. Le principe est simple, mais la fabrication est difficile à cause des liaisons verre/métal nécessaires pour la circulation du fluide caloporteur.

Le capteur "Cortec" fabriqué en France par Giordano et le capteur "Vitosol 200" distribué par Viessmann sont des exemples.

 

Utilisation des capteurs Vitosol 200 en façade

 Schéma de fonctionnement du capteur Vitosol 200

Article mis à jour le 12/11/2012

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés

A découvrir...