Vous êtes ici > accueil > Installation de votre système solaire > Electricité photovoltaïque > Comment développer un modèle pour l'autoconsommation photovoltaïque ?

L'autoconsommation, sans doute l'avenir du photovoltaïque

Mis à jour le 08/11/2013

A l'heure où les tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque sont en forte baisse, à l'instar des aides financières incitatives, le photovoltaïque en autoconsommation paraît être une bonne solution pour le développement de cette énergie et le maintien de la filière.

Le gouvernement lance une concertation sur les futurs mécanismes de soutien au secteur des énergies renouvelables, tout en rabotant progressivement les tarifs d'achat du kW produit par les panneaux solaires.

A l'époque où le photovoltaïque est devenu plus compétitif, l'Allemagne et l'Italie ont abandonné les tarifs dachat pour les remplacer par des primes à l'autoconsommation. Or aujourd'hui, malgré l'arrêt des incitations financières, le nombre de sites en autoconsommation continue de progresser dans ces pays.

Pourquoi n'en serait-il pas de même en France ? Les professionnels expriment leur volonté auprès des autorités pour pousser plus loin la réflexion.

Rentabilité pour l'instant insuffisante

Deux causes au fait que la rentabilité d'un générateur photovoltaïque autoconsommation ne soit pas encore au rendez-vous :

  • le prix peu élevé de l'électricité classique produite en France. Malgré tout la CRE, Commission de Régulation de l'Energie, explique que le prix de l'électricité va augmenter de 30% d'ici 2017, ce qui rendra attractif l'autoconsommation à moyen ou long terme;
  • difficile de trouver l'équilibre entre la production photovoltaïque qui est diurne, et la consommation électrique des particuliers : ceci est moins vrai dans le tertiaire ou les commerces, l'activité coïncidant mieux avec l'ensoleillement.

Oui, mais ...

Si la plupart des consommations à la maison sont réalisées hors période d'ensoleillement, il est possible de piloter et reporter ces consommations (lavages, climatisation, froid, eau chaude) aux bons moments de la journée : 45% des besoins d'une famille pourraient ainsi être pilotés et reportés.

Le stockage de la production photovoltaïque est elle aussi envisageable : à l'heure actuelle cela représente un surcoût important à l'installation mais les avancées technologiques ne manqueront pas de résoudre cet état de fait.

David Marchal (service Réseaux et énergies renouvelables de l'Ademe) estime que la disparition des tarifs de l'électricité jaunes et verts fin 2015, et le déploiement de panneaux solaires sur de grandes surfaces en toitures (permettant de réaliser des économies d'échelle) rendront le coût de l'électricité photovoltaïque inférieur au coût d'achat de l'électricité classique.

Ademe en pleine réflexion

L'Ademe mène une réflexion sur les bases suivantes :

  • Primo, ne seraient concernés que les systèmes sans stockage car moins chers à l'investissement.
  • Secundo, cibler les zones non interconnectées, les DOM COM, là où la part des énergies atteint le seuil de 30% sur le réseau et où le coût de l'électricité est élevé.
  • Tertio, développer une logique de forte baisse du tarif d'achat à l'injection accompagnée d'une prime à l'autoconsommation (par exemple une prime de 0,14 €/kWh et un tarif d'achat de 0,09 €/kWh).
Effet Pervers

L'effet pervers serait de freiner les objectifs d'économie d'énergie, étant donné que plus on consomme plus la prime perçue est importante. Pour palier à cela, les Pays-Bas et le Danemark ont appliqué le net metering, un crédit est accordé pour chaque kWh produit en plus de son autoconsommation et injecté sur le réseau. Si la consommation est supérieure au photovoltaïque injecté, il faut payer les kWh supplémentaires consommés, sinon les crédits sont reportés.

Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
A propos de l'auteur
Jean-Bernard FREYMANN

Jean-Bernard FREYMANN