Vous êtes ici > accueil > Installation de votre système solaire > Electricité photovoltaïque > Les mauvaises pratiques commerciales dans le secteur du photovoltaïque

Photovoltaïque & mauvaises pratiques commerciales

Mis à jour le 20/10/2013

Le décrochage d'un rendez-vous commercial pour vous vendre des panneaux photovoltaïques donne lieu à des arguments trompeurs voire mensongers.

Le photovoltaïque est-il toujours rentable en 2013 ? et Bien commencer son projet photovoltaïque

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Illustration des mauvaises pratiques commerciales pour vendre du photovoltaïque.

Le nombre de coups de fils pour décrocher un rendez-vous commercial sont de plus en plus nombreux et les entreprises de vente à domicile de systèmes photovoltaïques fleurissent en toutes saisons.

Tous les arguments sont bons pour obtenir ce fameux entretien, avec Monsieur et Madame impératif.


Arguments commerciaux bidons

Voici une liste incomplète de quelques exemples d'arguments avancés pour décrocher la visite d'un commercial chez vous :

  • c'est uniquement une campagne dont le but est de vous informer;
  • vous avez été choisis dans le cadre d'un programme écologique;
  • c'est en partenariat avec EDF qui lance une campagne d'installations de panneaux photovoltaïques;
  • avec EDF nous voulons vous faire réaliser des économies d'énergie;
  • on s'occuper de tout, le représentant va vous expliquer, cela ne vous coûtera rien ....

Signature d'un document

Evidemment, une fois que le représentant a investi les lieux, un discours bien rodé et superbement huilé met en avant des simulations de production et d'économies d'énergie accompagnées au final d'une offre commerciale impossible à refuser. La floppée de chiffres, la citation de référents comme EDF bleu ciel ou encore GDF Suez Dolce Vita  amènent à la signature d'un document qui soit disant n'engage en rien puisque ce n'est qu'une demande de candidature.

Ce document cache un bon de commande accompagné d'une demande de crédit et vous avez 7 jours pour vous rétracter, encore faut-il que vous sachiez que vous avez accepté l'installation. Quelle surprise de voir arriver les équipements photovoltaïques ainsi que les intervenants et de constater sur votre compte bancaire le débit du premier remboursement du crédit.

Article mis à jour le 20/10/2013

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés

A découvrir...