Vous êtes ici > accueil > Installation de votre système solaire > Electricité photovoltaïque > Ombrières solaires et utilisation de l'électricité produite

Ombrières solaires et utilisation de l'électricité produite

Mis à jour le 08/12/2012

Les ombrières photovoltaïques sont généralement raccordées au réseau, mais on peut utiliser l'électricité photovoltaïque produite pour charger les batteries des véhicules électriques.

Lampadaires solaires et Lampadaires hybrides - solaires et éoliens

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Pourquoi limiter les ombrières solaires à un raccordement au résau et ne pas les utiliser pour produire l'électricité photovoltaïque nécessaire pour recharger les batteries des véhicules électriques.

Voici quelques exemples d'ombrières dont l'énergie produite sert à cela.


Station solaire expérimentale

Le constructeur japonais Toyota a collaboré avec l'Institut national de l'énergie solaire et le CEA afin de concevoir et mettre en service une station solaire pour véhicules hybrides rechargeables. Ce projet de station solaire expérimentale, soutenu par l'ADEME, est en fonctionnement depuis octobre 2010 près de Grenoble,. Il comprend une ombrière photovoltaïque de 150 m² et 12 bornes de recharge. L’ensemble est piloté par un système de gestion de l’énergie afin d'optimiser la recharge à partir de l’énergie solaire et d'établir les contraintes du couplage avec le réseau de distribution de l’électricité.

 

Gares de Tokyo équipées de parkings solaires pour vélos électriques

 Chacun abrite 40 vélos "Eneloop" commercialisés par Sanyo, en location pour 300 yens (2,4 euros) la journée.

 

 

Les vélos sont équipés d'un moteur électrique qui assiste le cycliste dans son effort. Le moteur est alimenté par une batterie Li-ion d'une capacité de 150 Wh qui assure au vélo une autonomie comprise entre 57 et 100 km suivant les modes de fonctionnement. 

Les modules photovoltaïques sur le toit chargent un groupe de batteries tampon qui alimentent les batteries des vélos ensuite.

La particularité du système réside dans le fait qu'il fonctionne uniquement au courant continu. La tension de sortie des panneaux solaires et la tension de charge des batteries est en effet sensiblement la même (48 V). La perte de courant entre les modules et les batteries des vélos est ainsi réduite à une valeur comprise entre 10% et 15%.

 


Abri à vélos solaire équipé du dispositif de recharge par induction

Haguenau, 36 000 habitants, devient ville test en proposant au grand public un abri à vélos solaire équipé du dispositif de recharge par induction. L’abri installé au centre-ville, rue de la Moder, permet à tout cycliste de garer et de recharger son vélo à assistance électrique, quel que soit le modèle. Cette réalisation est le fruit du partenariat entre la Ville de Haguenau et l'entreprise Sew-Usocome.

 

 



Le cycliste recharge simplement les batteries de son vélo en stationnant sur une plaque de transfert intégrée dans le sol. Un champ magnétique se crée à travers la béquille, permettant la transmission d’énergie électrique. Ainsi, avec ce système, on s’affranchit des branchements et prises électriques.

 


Toitures photovoltaïques pour parking plein air

La compagnie New-yorkaise "Solaire Generation" a conçu une gamme de toitures photovoltaïques pour parking en plein air.

 

 

La structure est en mesure de fournir non seulement un niveau d'éclairage nocturne satisfaisant, mais elle peut aussi répondre aux exigences de sécurité de ses propriétaires, par l'installation de caméras de surveillance. Enfin, elles peuvent faire office de station de recharge pour les véhicules électriques.

 

 

 

 

 

 

 

Article mis à jour le 08/12/2012

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés

A découvrir...