Vous êtes ici > accueil > Installation de votre système solaire > Electricité photovoltaïque > Photovoltaïque raccordé au réseau

Electricité photovoltaïque : raccordement au réseau

Mis à jour le 19/11/2013

Le prix de vente d'électricité photovoltaïque est supérieur au prix de l'achat de l'électricité du réseau. Donc, un particulier avec une installation photovoltaïque raccordée au réseau a tout intérêt à vendre la totalité de sa production, et à acheter l'électricité dont il a besoin.

Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

Est-ce que je dois revendre toute mon électricité photovoltaïque ou uniquement le surplus que je ne consomme pas ?

C'est en ces termes concrets que se pose la question la revente de l'électricité photovoltaïque. Or sachant que le prix de revente de l'électricité photovoltaïque produite par un particulier est supérieur au prix de l'électricité qu'il doit payer pour ses propres besoins, la réponse à cette question vient tout naturellement. Ainsi, la notion d'autonomie énergétique personnelle disparaît, car le réseau est utilisé comme lieu d'échange et de stockage.

Néanmoins, vous pouvez choisir de consommer votre production et seul le surplus de votre production par rapport à vos consommations instantanées sera injecté sur le réseau et vendu. On ne peut pas imaginer aujourd'hui, le tarif d'électricité dans dix ou vingt ans.

L'électrification photovoltaïque de sites isolés est un autre cas de figure, voir plus loin.

Schéma d'une installation photovoltaïque raccordée

Illustration d'une installation photovoltaïque raccordée au réseau.

  • A. Panneaux photovoltaïques
  • B. Onduleur : transformation de la production photovoltaïque en courant alternatif identique à celui fourni par le réseau
  • C. Compteur : électricité "produite et vendue"
  • D. Compteur : électricité  fournie par le réseau et "achetée".

Statistiques sur les demandes de raccordement, août 2009

Bien que la crise touche la France sévèrement, le nombre de demandes de raccordement de systèmes PV au réseau électrique est toujours en hausse. 

Le nombre de demandes (essentiellement des particuliers) avait été de 1 600 en 2006, 7 000 en 2007, 25 000 en 2008, et le nombre de demandes durant les six premiers mois de l'année 2009 est de 22 826.

Pour faire face à l'afflux de demandes, ERDF a fortement renforcé ses équipes de traitement des dossiers, qui sont passées d'une dizaine à plus de 100 personnes.

Les procédures ont été simplifiées et un numéro de téléphone unique a été ouvert pour diriger les demandeurs (0 820 031 922). L'objectif est de ramener le délai de raccordement à moins de 4 mois.

Frais de raccordement

Les frais de raccordement, à la charge du détenteur des panneaux solaires, s'élèvent à entre 500 et 1 200 euros par installation, selon ERDF.

Moratoire sur l'obligation d'achat décembre 2010

Le 9 décembre 2010, le gouvernement a promulgué un décret suspendant pendant trois mois l’obligation faite à EDF de racheter l’énergie solaire aux tarifs préférentiels dont bénéficiait l’électricité photovoltaïque – hors projets de moins de 3 kWh
Les raisons officielles (texte EDF)
La puissance cumulée du parc photovoltaïque installé en France était de 81 MW fin 2008 et sera d’environ 850 MW fin 2010, soit une multiplication par 10 en 2 ans. Les projets déposés à ce jour représentent plus de 3 000 MW. La France est donc très largement en avance sur la mise en oeuvre des objectifs du Grenelle Environnement (1 100 MW installés fin 2012 et 5 400 MW en 2020).
L’essor spectaculaire du photovoltaïque français démontre que la phase d’amorçage de la filière est achevée. Le développement entre désormais dans une phase plus mature et le coût des matériaux suit une baisse régulière et structurelle. 
Afin d’éviter les effets d’aubaine et suite aux gains de productivité et à la baisse des coûts de fabrication, le Gouvernement a procédé à une révision des tarifs d’achat d’adapter le dispositif de soutien par les tarifs d’achats à cette nouvelle phase de développement.
Pour les projets professionnels et les grosses installations, les tarifs d’achat ont été abaissés de 12% au 1er septembre 2010. Les tarifs applicables aux installations domestiques d’une puissance inférieure à 3 kWc (soit environ 30 m² de panneaux) restent inchangés à 58 c€ par kWh. Cet effort en faveur des installations individuelles traduit la volonté du Gouvernement de maintenir le développement de l’emploi dans ce secteur.

Ce texte est disponible sous licence Creative Commons. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés

A découvrir...