Vous êtes ici > accueil > Installation de votre système solaire > Electricité photovoltaïque > Recyclage des panneaux photovoltaïques

Recyclage des panneaux photovoltaïques

Mis à jour le 13/12/2012

Le recyclage des panneaux photovoltaïques est à prendre en considération dans une logique de développement durable, le problème se situant surtout au niveau de la récupération du silicium, ainsi que du plomb et du cadmium présents en petite quantité.

Energie grise dans un système photovoltaïque

Article(s) à lire avant
Devis gratuit : Chauffe eau solaire
Devis gratuit : Panneaux solaires
Devis gratuit : Chauffage solaire

La plus ancienne centrale solaire allemande de 600 kW, sur l'Île de Pellworm dans la mer du Nord a dépassé la durée de vie prévue de 20 ans, et sera réhabilité.

L'entreprise Solar World AG propose de recycler les modules PV fabriqués par AEG-Telefunken en 1983. Les panneaux seront d'abord fondus afin de séparés les composants. Ensuite, les cellules en silicium seront soumises à un procédé de purification qui va permettre leur réutilisation dans des nouveaux modules PV.

Ces nouveaux panneaux photovoltaïque auront une garantie de 25 ans et l'énergie grise incorporée seront nettement inférieure aux panneaux avec des composants neufs.


Association "PV Cycle" 

En juillet 2007, l'association PV Cycle a été créée afin d'améliorer les procédés de fabrication, les rendre moins énergivores et de limiter les déchets. 

Les membres de l'association qui représentent environ 85% du marché photovoltaïque européen se sont entendus pour lancer en 2010 la reprise et le recyclage gratuits des modules photovoltaïques en fin de vie.

Un module photovoltaïque est essentiellement composé des matériaux recyclables, verre et métal. Cependant, le problème est plus délicat, lors de la récupération du silicium et aussi en faible quantité, du plomb et du cadmium.
L'objectif à l'horizon 2015, est de collecter 90 % de déchets et de recycler un minimum de 80 %. C’est la première fois qu’un secteur de l’industrie s’organise sur une base volontaire en Europe pour assurer la collecte et le recyclage de ses produits en fin de vie.


Tellurure de Cadmium

Certains panneaux photovoltaïques à couches minces utilisent le Tellurure de Cadmium (CdTe).  Par exemple, les modules de l'entreprise américaine First Solar utilisent 19g de CdTe par mètre carré.
La poussière de tellurure de cadmium est toxique si on l'avale ou la respire. Bien qu'il faut des conditions très particulières avant d'être exposé, le parlement de l'Union Européenne doit statuer si l'utilisation de ce produit doit être incluse dans le RoHS directive sur les produits dangereux pour la santé. 

Article mis à jour le 13/12/2012

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Voir les articles archivés

A découvrir...